Publié le 3 Janvier 2020

JUSQU'AU 29 FÉVRIER 2020

BU Santé Rockefeller - Université Claude Bernard Lyon 1

Une exposition à Lyon

La douleur est déjà un sujet de préoccupation dès le 16e siècle. Même si la médecine de cette époque est en partie impuissante à y remédier, les médecins la mentionnent souvent et cherchent toujours à la soulager.

S’arrêter sur la période des 16e-18e siècles permet de dépayser notre regard sur ce problème : ce détour par le passé contribue au renouvellement des questionnements et des pratiques actuelles.

L’exposition propose une déambulation autour de 12 panneaux, de documents d’époque et d’entretiens vidéo avec des neurologues spécialistes de la douleur.

En savoir plus:  comod 

Voir les commentaires

Rédigé par Adamap

Publié le 23 Décembre 2019

 

C'est avec une vive émotion que nous apprenons le décès de notre fondateur le Professeur Henri Nahum survenu le 20 décembre.

Éminent radiologue, ancien chef de service à l'Hôpital Beaujon il s'était beaucoup investi à sa retraite dans la création et l'animation de notre association . Docteur en histoire il avait publié deux ouvrages importants dont l'ouvrage de référence sur "La médecine française et les Juifs (1930-1945)".  Ses grandes compétences et qualités humaines ont été unanimement reconnues au sein de sa discipline comme dans l'institution hospitalière AP-HP . ll avait su conduire, avec conviction et diplomatie, la défense et la valorisation de leur histoire dès sa participation à la célébration du 150 ème anniversaire de l'AP-HP, actions qu'il a poursuivies avec l'ADAMAP en liens avec l'équipe muséale.

La cérémonie aura lieu au crématorium du cimetière du Père Lachaise ,Paris 20ème, le jeudi 26 décembre à 14 h 30. Ni fleurs ni couronnes.

Consulter les commentaires pour découvrir l'hommages de notre Past president Jean-François Moreau

Hommage sur le site de la Société française de radiologie:  http://sfrnet.org

 

Voir les commentaires

Rédigé par Adamap

Publié le 19 Décembre 2019

 

Chers Amis,

Au moment où s’écrit ce billet, il n’est pas certain que chacun pourra passer les fêtes de fin d’année qu’il avait projetées. Espérons… .

Inévitablement pour notre Assemblée générale le 6 décembre : abondance de pouvoirs et quelques présents qui ont débattu pendant deux heures de perspectives et de projets à rebâtir. Nous en parlerons lors de la prochaine assemblée que nous ne manquerons pas de convoquer en début d’année prochaine.

Comme il était prévisible, l’actualité sociale et politique particulièrement chargée alimente la chronique « devenir de l’Hôtel-Dieu » qui n’a cessé de nous intéresser. Des médias nationaux (Le Figaro, Le Monde, le Parisien, Le Canard enchaîné, Le Journal des Arts notamment), les réseaux sociaux se font l’écho d’interrogations sur le contenu du projet, de remises en cause totale ou partielle, émanant de points de vue très différents. L’AP-HP et la Mairie de Paris ont produit des communiqués qui maintiennent le cap du projet retenu, en attendant les confrontations inévitables des programmes électoraux des municipales.

Passez les meilleures fêtes possibles et nos meilleurs vœux pour 2020

Voir les commentaires

Rédigé par Adamap

Publié le 10 Décembre 2019

 

Sergueï PIOTROVITCH D'ORLIK, Conservateur du Musée des Hospices de Lyon nous a transmis :

 

Le documentaire « Les faces cachées de l’Hôtel-Dieu » est disponible en replay :

 

Voir le documentaire en ligne : France 3 Auvergne-Rhône-Alpes (52 minutes)

Hôtel-Dieu de Lyon: découverte et histoire

Voir les commentaires

Rédigé par Adamap

Publié le 1 Décembre 2019

 

LE DEPARTEMENT DES PATRIMOINES CULTURELS

PRESENTE SA DERNIERE PUBLICATION:

 "Préoccupation royale depuis la création du Grand bureau des pauvres en 1544 par François Ier, la prise  en charge des miséreux prend une nouvelle direction avec la création en 1656 par Louis XIV d’une nouvelle institution : l’Hôpital général.

Dans les faits, il centralise l’ensemble de l’administration des établissements,appelés« maisons », afin d’éradiquer la pauvreté des rues de Paris et de ses faubourgs. L’Hôpital général s’apparente ainsi davantage à une institution d’enfermement qu’à une institution charitable."

  Découvrez les origines de cette institution, son fonctionnement et son administration, grâce aux archives qui ont échappé à l’incendie lors de la Commune en 1871, cliquez ici.

Voir les commentaires

Rédigé par Adamap