Edito d'espoir !

Publié le 20 Décembre 2016

Chers Amis,

Je me dois de vous communiquer sans délai des informations particulièrement importantes.

D’une part le rapport de la mission de l’Ile de la Cité « Le Cœur du Cœur » a été rendu public. Je vous informais de cette mission il y a exactement un an et vous savez que j'ai été entendu par elle pour y évoquer et soutenir, avec d’autres, la création au sein de l’Hôtel-Dieu d’un espace pouvant témoigner de l’histoire hospitalière et médicale parisienne.

Vous trouverez ci-dessous le lien vers ce rapport et les extraits qui concernent les collections et l’Hôtel-Dieu.

Dans le même temps, L’AP-HP a publié un avis de marché pour un accord-cadre de maîtrise d’œuvre pour la restructuration de l’Hôtel-Dieu. Vous pourrez trouver ci-après l’article de Hugo Christy du site spécialisé « Cadre de Ville » et le lien pour découvrir les objectifs de ce marché. Les dossiers de candidature devaient parvenir avant le 19 décembre.

Je suis certain de votre soutien pour souhaiter que les recommandations de la mission soient prises en compte dans les projets de l’AP-HP.

Le dernier numéro de l’Œuvre du Mois vient de paraître : vous  y trouverez des repères illustrés de la profession d’infirmière.

Encore une fois et bien sincèrement, avec le bureau : nos meilleurs vœux pour 2017.

Jacques Deschamps

 

Edito d'espoir !

Le lien vers le rapport : Mission d'étude île de la Cité

www.missioniledelacite.paris/

 

*Les extraits du rapport

La mission propose de renforcer l’attractivité culturelle et touristique de l’île plus en mettant en valeur les atouts existants qu’en introduisant de nouveaux éléments. La question lui a été posée de l’installation sur l’île de collections muséales en relation avec son histoire ou sa configuration. La mission se montre prudente par rapport à de tels projets, qui ont pour caractéristiques communes d’occuper beaucoup d’espace et de ne pas avoir nécessairement une forte attractivité. De plus, l’exemple berlinois d’une île saturée de musées rend prudent sur le rôle d’un tel espace en termes de dynamique urbaine. Une exception pourrait cependant être étudiée pour que, parmi les espaces dégagés à l’Hôtel-Dieu, une place soit faite pour au moins une partie des collections des musées de médecine de Paris, inaccessibles au public depuis de longues années et qui trouveraient dans le plus ancien établissement hospitalier de la capitale (même s’il n’est plus situé à son emplacement initial) un cadre en rapport avec leur intérêt. La création en bonne et due forme d’un musée de la Justice et d’un musée de la Police ne paraît pas envisageable compte tenu du contexte de pénurie des espaces au sein du Palais de Justice et de la Préfecture de Police, sauf à envisager pour ces enceintes des redéploiements beaucoup plus massifs que ceux qui semblent actuellement prévus. L’histoire de ces institutions, liées à l’ancien Palais de la Cité, pourrait cependant être évoquée dans le parcours réunifié Conciergerie-Sainte-Chapelle, en fonction des espaces dégagés pour réaliser la réunification.

 

6 DES 31 PROPOSITIONS DE LA MISSION PORTENT SUR L’HOTEL-DIEU :

 

L’Hôtel-Dieu

Désenclaver l’Hôtel-Dieu en transformant l'enceinte actuelle, hermétique à la vie urbaine, en colonnade ou péristyle, permettant de favoriser les interfaces avec la ville.

Habiter les cours de l’Hôtel-Dieu en les couvrant par des verrières.

Étendre largement l'Hôtel-Dieu en sous-œuvre et le relier aux transports publics et différents équipements.

Repenser le pôle hospitalier répondant aux exigences modernes de l’Hôpital. L’extension des surfaces sous verrière et sous le bâtiment permettrait de constituer un plateau continu d’accueil et de soins.

Installer un pôle d’accueil, de services et d’exposition à l’attention des visiteurs de l’île dans l’aile Sud le long du Parvis de Notre-Dame : le Pavillon Lutèce.

Favoriser la mixité de l’ilot par l’implantation de résidences spécifiques au cœur du bâtiment.

 

Edito d'espoir !

L’article de Hugo Christy

Paris : les architectes appelés pour restructurer l'Hôtel-Dieu

Le projet s'est précisé au fil des derniers mois, et des études de programmation menées par l'Agence Reichen et Robert, et l'étude urbaine pilotée par Dominique Perrault sur l'avenir de l'Île de la Cité. L'institution hospitalière va à présent entamer sa mue, dans le cadre d'une restructuration associée à l'hôpital Cochin.

La partie hospitalière cherche sa maîtrise d'œuvre

Face aux syndicats, l'idée d'un "hôpital debout", c'est-à-dire sans lit, a fait long feu... Ou presque. Repris à partir de 2013, le projet médical de l'Hôtel-Dieu repart bel et bien vers une programmation très majoritairement ambulatoire - plateforme de consultation, imagerie, hôpitaux de jour -, avec maintien d'un service d'urgences, l'hospitalisation de nuit étant finalement fléchée vers la psychiatrie de courte durée et vers les détenus.

En plus des activités hospitalières (44 lits, 40 places d'hôpital de jour et 76 boxes), le projet comporte un volet tertiaire : implantation de l'Agence générale des équipements et produits de santé (AGEPS) et de la direction de la recherche clinique et du développement.

Appel aux architectes, et bientôt aux investisseurs

Tertiaire et hôpital - des programmes portés par l'AP-HP, occuperont finalement 32 600 m² SDO, à l'intérieur des 55 613 m² du site total. Les activités se répartiront à travers les ailes A, B et C, dans un projet qu'on devine fortement contraint- la plus vieille institution hospitalière de Paris revêt un caractère patrimonial évident. Les architectes sont actuellement consultés. L'opération, chiffrée à environ 60 millions d'euros, sera d'autant plus contrainte que les études menées par Dominique Perrault invitent l'AP-HP à créer une porosité nouvelle entre le parvis de Notre-Dame et le Marché aux Fleurs.

Les quelques 23 000 m² délaissés par l'AP-HP seront valorisés et financeront la rénovation. Autrement dit, ils seront confiés à des investisseurs tiers : l'Hôtel-Dieu s'ouvrira donc bien à la mixité programmatique. Après dialogue avec la Ville, il faudra trouver la destination précise de ces volumes (a priori du logement et du logement étudiant), ainsi que la façon dont ce patrimoine sera valorisé : l'AP-HP envisage à ce stade un montage de type bail emphytéotique. Une livraison des différentes pièces du projet pourrait être attendue pour 2020. Hugo Christy

Date limite de réponse : 19 décembre 2016

Télécharger l'avis d'appel public à la concurrence en intégralité

 

Edito d'espoir !

Pour découvrir l'Oeuvre du mois :

https://fr.calameo.com/read/00402182788028ee03571

Rédigé par Adamap

Commenter cet article

Camille 21/12/2016 15:25

Merci pour cette édition qui apporte un peu d'espoir et qui ,je l'espère,redonnera du sens à l'implication de l'équipe muséale ,quoique restreinte,ainsi qu'à l'Adamap...
Bonnes Fêtes...

Hambourg 20/12/2016 13:45

Merci pour le dernier '' Oeuvre du mois'' qui retrace l'évolution de la profession d'infirmière ainsi que l'histoire de la carte postale.L'edito nous rempli d'espoir.
Bonne fin d'année à vous tous .